Devenir membre de l’ITAA: une introduction

Aujourd’hui, le choix d’une profession ou d’un environnement de travail n’est plus toujours fait à l’école. L’expérience des prédécesseurs de l’ITAA nous a appris que avant de sonner à la porte de l’Institut, on a fait déjà plusieurs trajets professionnels. L’ITAA veut maintenant tenir compte de ces développements. L’intention ne doit certainement pas être de lier quelqu’un à un choix particulier.

Bien entendu, l’ITAA doit garantir que le titre de “certifié” n’est porté que par une personne qui est “capable d’exercer des activités [professionnelles] dans le respect du cadre législatif, réglementaire et normatif”. Ce n’est pas pour rien que l’examen d’aptitude… comporte une interrogation sur la pratique de la profession, les missions, la responsabilité, les normes, la maturité professionnelle, la déontologie de la profession et la législation anti-blanchiment.

C’est pourquoi l’obtention d’une qualité ITAA comporte deux étapes cruciales : l’obtention d’un diplôme particulier et la réussite d’un examen d’aptitude.

La progression entre ces deux phases comporte de nombreuses variantes, mais il s’agit en fin de compte d’acquérir une bonne position de départ afin d’atterrir éventuellement au tribunal de l’entreprise ou chez le président de l’ITAA pour prêter serment : ” Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge, et je jure de remplir fidèlement les missions qui me seront confiées en honneur et conscience.”

Notre brochure contient des informations plus détaillées quant aux diplômes donnant accès à la profession d’expert-comptable certifié ou de conseiller fiscal certifié.

Comment pouvons-nous améliorer ce site internet?

Veuillez répondre aux questions ci-dessous et nous aider à améliorer le site pour vous.